Réserver
arrow-top

Randonnée solitaire ou en groupe, balades en famille ou entre amis, randonnée amateur ou sportive, balade en demi-journée, randonnée itinérante ou en étoile, en groupe ou en liberté…

Au  CIS Éthic Étapes de Val Cenis, en Vanoise, on vous propose  l’hébergement mais aussi les services information randonnée, accompagnement et éventuellement transport.

À partir du village vacances CIS, avec un accompagnateur montagne du pays ou en autonomie, vous pouvez partir en randonnée quotidienne.

Un transport est parfois nécessaire pour accéder au départ de la randonnée ou pour faire une randonnée en boucle. Si vous partez avec le groupe randonnée du village vacances, notre bus vous déposera au départ de la randonnée et vous reprendra au lieu de rendez- vous.

Randonnée

L'après-randonnée

L’espace forme : luxe, calme et volupté ! Détente au hammam ou dans le jacuzzi, séance de massage ou stretching, dégustation d’un thé à la menthe, gracieusement proposé par l’une de nos animatrices !
Nous pouvons vous réserver cet espace en exclusivité pour votre groupe sur un créneau horaire.

La piscine découverte et chauffée à partir de début juin : un vrai bonheur au retour de randonnée en fin d’après-midi !

Animation de soirée : concoctée par notre animateur qui est toujours à votre écoute, cette animation introduit une ponctuation joyeuse à votre séjour…

Visites de la Haute Maurienne Vanoise : la haute vallée vous convie également à une découverte d’un vaste patrimoine historique, naturel ou artistique. De Bramans à Bonneval sur Arc, de Suse la romaine au Col de l’Iseran, du Col du Mont-Cenis au plateau d’Aussois, autant d’itinéraires au long desquels vous trouverez chapelles, forts, musées, vieux villages, ponts en pierre…

Découvrez un échantillon de belles randonnées sur les différents massifs de la Vanoise et du Mont-Cenis.

Massif frontalier

Les plus belles randonnées sur le massif frontalier

Col et lac du Mont-Cenis

On peut aborder le site du col et du lac du Mont-Cenis de multiples manières, tant le lieu est vaste et riche en itinéraires. Que ce soit par la bordure est en empruntant le sentier des deux mille jusqu’au Fort de Ronce, que ce soit par la bordure nord sous les pentes du Laro jusqu’au vallon de Savalin, par la bordure ouest, par la piste qui va du Barrage à la chapelle St-Barthélémy, vous serez absolument charmés par l’ampleur de ce paysage. Alpages, lac, col, sommets, forts, torrents… une forme de quintessence de ce que l’on peut trouver de plus beau en montagne.

 

Le tour du lac du Mont-Cenis (1974 m)

Du barrage en passant par le fort de Variselle et la chapelle Saint-Barthélémy, la piste se déroule sur la rive ouest, la montée est régulière jusqu’au fort de Variselle (en aller-retour), la voie d’accès à Savalin et  à la chapelle St-Barthélémy est sans difficulté ; belle variante en montant au Fort de Pattacreuse, site à la magie indéniable qui aurait inspiré l’auteur du Désert des tartares, Dino Buzzatti.

Au départ du barrage (1980 m), le fort de Variselle est à 2100 m ; piste restant plus ou moins sur la courbe de niveau 2000 pour 3 heures 30 de marche.

 

Col du Mont-Cenis, pas de la Beccia

Voilà une belle approche du site du Mont-Cenis en contournant d’abord la petite Turra pour monter dans la combe de Cléry et voir au passage le remarquable fort de la Turra. Après une belle montée dans la combe, c’est un bonheur de découvrir le site du Mont-Cenis dans toute son ampleur. On s’attarde volontiers au pas de la Beccia avant de descendre sur les alpages de Savalin.

Du Col du Mont-Cenis (2081m), emprunter le chemin du replat des canons puis montée dans la combe de Cléry jusqu’au pas de la Beccia (2717m), et redescente sur la combe de Savalin et retour au col : 5 heures de marche.

 

Cirque glaciaire et lac des Evettes

Une très belle randonnée en haute vallée au départ du hameau de l’écot ; la montée en longs lacets permet de profiter tranquillement de toute la perspective sur la vallée avant de découvrir ce très beau cirque enfermant un petit lac en son centre, au pied du glacier dominé par l’Ouille du Midi (3042 m) et les pointes des Arpette à l’ouest. La randonnée peut se faire en boucle en redescendant par la gorge de la Reculaz ; bel itinéraire avec un petit passage rocheux équipé d’un câble. Pour le détail de ce parcours, voir le site http://www.baladeenfamille.fr/villes/lanslebourg/evettes.html

Départ de l’Ecot (2000 m) et arrivée au refuge des Evettes (2616 m) ; retour jusqu’à Bonneval (1800 m).

Parc National

Les plus belles randonnées côté Parc National

Ferme-refuge CIS de Plume-Fine (2170 m)

Un des itinéraires remarquables pour aborder le Parc National sans passer par le parking de Bellecombe. Le sentier invite à s’approcher des gorges de Termignon ou à s’attarder prés du lac Blanc ou du Lac de Bellecombe. Ce dernier, enchâssé dans la roche juste au bord de la falaise dominant le Doron, propose un lieu de pique-nique superbe. On progresse ensuite sur un chemin hors sentiers battus jusqu’au refuge du Plan du Lac, avant de prendre le petit sentier balcon qui nous amène au-dessus du refuge de Plume Fine : que du bonheur sur ce parcours peu fréquenté et une ancienne ferme d’estive pour vous accueillir.

Départ du Coetêt (2059m) sur la route de Bellecombe, montée au lac Blanc (2246 m), le lac de Bellecombe (2450 m) et le refuge du Plan du Lac (2364 m).

 

Les lacs de Lanserlia (2750 m) :

Peu de randonneurs connaissent cet itinéraire à l’écart des grands chemins, c’est ce qui en fait le charme incontestable. On monte d’abord dans le vallon de Fontabert pour parvenir au Grand Vallon sous le grand Roc Noir (3582 m). Du grand vallon et ses hardes de chamois, cap à l’ouest pour grimper les alpages sous le col de Lanserlia. C’est au Col, quand on découvre les lacs et le paysage des grands glaciers de la Vanoise, que l’on mesure le privilège d’être sur cet itinéraire.

Depuis le refuge de Plume-Fine (2170m), montée par le vallon de Fontabert (2350 m), le col de Lanserlia (2879m) à Bellecombe (2300m) : 5 heures de marche.

 

Le refuge de Vallonbrun (1780m) :

Une des classiques de la Haute Maurienne, sur le versant sud du Parc National, cette randonnée part du joli hameau du Collet et s’élève gaillardement en petits lacets au-dessus du Col de la Madeleine. La montée est régulière et le plaisir indéniable quand on découvre le site privilégié du Refuge de Vallombrun, bien protégé par un repli de terrain. En face, le glacier de l’Arcelle et les sommets du fond de la vallée.

Col de la Madeleine (1752 m) par le refuge de Vallonbrun (2272 m), retour par les Grattais ; 4 h 30 de marche

 

Sentier balcon du Carro

Certainement l’un des meilleurs itinéraires pour se régaler pendant plusieurs heures des paysages de la haute vallée, en parcourant confortablement les alpages du long plan des eaux, au versant sud de la Vanoise ; vue persistante sur les glaciers des sources de l’Arc, du Mulinet, du grand Méan. Ambiance montagne tout en se baladant sur un sentier facile avec pour objectif le beau et solide refuge du Carro.

Passage à Bonneval sur Arc puis route du col de l’Iseran jusqu’au pont de l’Ouglietta (2476 m), montée au Plan des Eaux (2695 m), puis longue traversée jusqu’au refuge du Carro (2759m), retour par le vieux hameau de l’Ecot

 

Mont-Cenis et  Vanoise par les cimes

Pour les randonneurs confirmés amateurs de beau parcours, la Vanoise et le massif frontalier offrent de superbes itinéraires d’altitude et l’occasion de passer au-dessus des 3000 m, en toute sécurité.

– l’ouille allégra (3130 m), superbe belvédère dominant les vallées de l’Arc et d’Avérole. Montée face au Charbonnel et ses 3750 m à traves les alpages de la Buffa, avec au sommet le Mont Blanc et le Grand Paradis à l’horizon

– le râteau d’Aussois (3130 m), environ 1000 m de dénivelé pour atteindre le sommet, retraite estivale des bouquetins du secteur. Vue plongeante sur Aussois, les lacs, et bel aperçu des sommets de l’Oisans.

Les autres activitésEnvie d'autre chose ?

Le CIS propose de nombreuses activités pour
tous les types de personnes !

Rechercher